ADeP
-
Association pour le Développement des e-Procédures

logo du site
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures
  • <br class="nettoyeur" /> <FONT size="12pt"> <B> ADeP </B> </FONT> <br class="nettoyeur" /><FONT color="white"> - </FONT> <br class="nettoyeur" /> Association pour le Développement des e-Procédures

Accueil du site > Pages Annexes > Où sont les données et où vont-elles ?

Où sont les données et où vont-elles ?

Les techniques actuelles permettent de situer les données soit dans un système d’information local, soit dans un système d’information partagé. On voit tout de suite l’avantage d’un système d’information partagé (maintenance logiciel unique, échange entre les acteurs au sein du système lui-même sans création de flux externes, exhaustivité des données pour analyse et statistiques...). Pour un organisme central dont les services sont répartis dans des antennes nombreuses, c’est une formule logique (la DGCP par exemple et ses comptables…).

Les collectivités n’étant pas des "succursales de l’Etat", en tous cas pas encore, ce n’est donc pas ce système qui nous paraît adapté aux attentes, besoins et contraintes des collectivités territoriales, et ce pour plusieurs raisons, notamment :
- Les collectivités s’administrent librement et personne ne peut les contraindre à regrouper leurs données sur des systèmes partagés (sauf à la limite, de manière volontaire, notamment dans des intercommunalités pour des besoins précis),
- La séparation de l’ordonnateur et du comptable (disposition fort pertinente en matière de rigueur financière) n’est pas l’existence de deux personnes distinctes, mais de deux systèmes d’information distincts.

Enfin, un principe de base de la sécurité informatique et des obligations réglementaires (responsabilité du maire, protection des données personnelles, règles de la CNIL...) nous fait choisir un mode beaucoup plus sécurisé : le système d’information de la collectivité est dans la collectivité. Les données mises à la disposition des autres acteurs concernés ne le sont ni en partageant le même ordinateur, ni en permettant au tiers de venir dans notre système d’information.
Il faut qu’il y ait échange.

 

retour

 



Site réalisé avec la solution Web-collectivités de l'ADeP basée sur SPIP