• Vos premiers pas dans le monde de l’outbound marketing

    Dans l’article précédent on avait parlé du rôle essentiel du marketing digital dans les stratégies commerciales des entreprises, soient-elles petites, moyennes ou des grandes compagnies. On avait aussi parlé des bénéfices de ce type de marketing, notamment le développement d’un rapport beaucoup plus proche avec les usagers de nos services permettant un feedback immédiat sur nos produits, ainsi que les coûts particulièrement réduits par rapport au marketing traditionnel. Finalement on avait dit que pour bien profiter de ces bénéfices il est énormément important de posséder une stratégie très bien définie et réfléchie avec (objectifs SMART), parce que c’est à partir de celle-ci que l’on peut planifier, implémenter et évaluer les résultats de nos actions de marketing avec succès.

    Aujourd’hui on va attaquer plus approfondi les spécificités du marketing digital. Pourtant, on va partir de la différence entre inbound marketing et outbound marketing pour, ensuite, procéder à aborder les caractéristiques principales de l’outbound marketing et les outils que l’on peut utiliser pour faire arriver nos messages à nos clients potentiels.

    https://twitter.com/StartGrowthHack/status/1286401205149859843

    L’outbound marketing est-il confronté à l’inbound marketing ?

    N’oubliez pas que dans notre article précédent on avait clairement spécifié que le point de division entre l’inbound et l’outbound marketing est la façon dont on attrait les clients. Pendant que l’outbound marketing « chasse » les clients des façons que certains pourraient considérer comme invasives, l’inbound marketing cherche à positionner notre compagnie au top of mind du consommateur qui s’approche vers nous parce que l’on a achevé à construire un rapport de confiance grâce à la création de contenu. Bref, l’outbound marketing c’est lorsque vous cherchez « marketing digital » sur Google et les premiers résultats que vous trouvez tagués comme « Annonce ». De son côté, le reste de résultats organiques ou pas payantes sont de l’inbound marketing.

    Pourtant, l’inbound et l’outbound marketing ne sont pas des stratégies opposées. Tous ensemble, ils font partie d’une stratégie plus complète et complexe pour n’importe quelle marque ou compagnie. C’est essentiel que vous vous familiarisiez avec les éléments de ces stratégies pour les utiliser correctement dans vos campagnes marketing avec votre public objectif.

    Néanmoins qu’une stratégie vraiment intégrale est composée des deux parties du procès chaque une d’entre elles est vraiment complexe parce qu’elles ont des outils et d’implémentations que les sont propres et en conséquence, il faut que l’on dédie un article spécialisé, au moins, à chaque type de stratégie. De cette façon on dédiera l’espace de cet article à développer l’outbound marketing le plus possible afin de vous donner des informations générales et l’on espère qu’au futur on pourra dédier plus d’espace plus à profondi à chaque outil de l’outbound.

    L’état actuel de l’outbound marketing

    Comme on l’avait renseigné avant dans cet article, l’outbound marketing va chercher les clients en montrant les produits de notre compagnie au maximum des personnes possibles, soit qu’elles font partie de notre public objectif ou non, c’est-à-dire, peu importe si elles sont intéressées à savoir plus de nous, on veut que tous entendent parler de nous. C’est pour cette raison que certains spécialistes ont nommé l’outbound marketing comme du marketing invasif ou d’interruption (si, même les marketeurs détestent que leurs vidéos sur YouTube soient constamment interrompues).

    C’est pour ces raisons que l’outbound marketing fait face aujourd’hui à une étape de transition et de nouveaux défis, puisque des services du numérique comme Netflix, Spotify, Waze, Instagram, Twitter et pas mal d’autres représentent un bouleversement de leurs modèles de fonctionnement qui s’affronte directement aux formes plus traditionnelles du marketing et de publicité, notamment la télé, la radio, les journaux ou encore des stratégies publicitaires telles que les banners, l’email marketing, Google et Facebook Ads.

    Il y a trois facteurs fondamentaux qui expliquent ce changement :

    • L’e-commerce : Avant, le principal objectif de la publicité était d’emmener les consommateurs finales aux magasins alors qu’aujourd’hui la publicité on-line t’emmène directement au procès d’achat, dans un effort énorme d’éliminer la « friction » dans le procès d’achat.
    • La génération millénial (1994 – 1996) : Aujourd’hui cette tranche de la population représente la portion la plus large du marché et, pour eux, tout doit être facile, vite et sans inconvénients.
    • L’indifférence : Comme résultat de l’énorme volume d’information qui nous entoure, l’attention des gens s’est notablement réduite à pas plus de 4 seconds en moyen, c’est-à-dire, au même niveau que la capacité d’attention d’un poisson rouge. Si le contenu généré par les compagnies n’est pas perçu par son public comme intéressant ou s’il n’arrive pas au moment et à l’audience pertinent à travers du canal approprié, alors vous êtes perdu.

    Les outils à ne pas rater de l’outbound marketing

    Ils existent plusieurs outils qui nous servent pour lancer nos stratégies d’outbound marketing, mais il y en a trois qui représentent très bien ses caractéristiques et ses possibilités :

    Google Adwords, l’outil pour diriger le trafic vers votre site web

    Google Adwords est l’outil principal pour les stratégies SEM (Search Engine Marketing ou l’Optimisation pour les moteurs de recherche, en français). C’est la technique payante pour bien positionner ou repositionner un site web et/ou un produit dans le moteur de recherche de Google. Grâce à cet outil, il y a quelques marques et sites web qui apparaissent en première position, distinguées des autres lorsque vous effectuez une recherche. Rappelez-vous que tout contact avec une marque début avec la recherche d’un mot clé.

    L’outil Google Adwords vous permet d’avoir une connaissance plus profonde d’un produit, vous permettant de « gagner » votre propre place face aux grands marques et des organisations que dans d’autres conditions pourrait vous écraser. C’est une façon aussi d’obtenir un ROI intéressant de façon relativement vite tout en dirigeant votre public objectif vers votre site web. Mais il faut tenir en compte que malgré ses avantages il y a quelques considérations à retenir, tels que le coût considérable des keywords plus utilisées. Il y a aussi le risque de vous tromper lors de l’élection de vos keywords, choisissant des mots clés qui ne vous définissent pas vraiment face à votre public objectif.

    L’email marketing, une stratégie encore vivante

    L’email marketing est une stratégie d’envoi d’information intéressante et pertinente via email vers une audience très bien segmentée (soit-elle une audience de clients ou de prospects). Peu importe l’essence de ton produit, il faut avoir une idée claire sur la personnalité, les expectatives et les douleurs de ton audience pour vous communiquer de façon effective (on vous invite donc à vous renseigner à profondi sur la construction des buyers personas). Bref, cet outil vous permet un type de communication personnalisée et d’énorme valeur si vous avez bien dessiné votre stratégie

    Cette approche à votre public objectif c’est l’exemple parfait de ce que les spécialistes ont nommé « Permission Marketing », c’est-à-dire, lorsque vous demandez l’autorisation à votre public avant de lancer la pub à leurs écrans. Dans l’occurrence, il faut que les personnes donnent leur permis explicite de vous donner accès à son inbox. Il est aussi important de ne pas oublier que le « sujet » et aussi important que le contenu pour obtenir l’attention de votre public objectif

    Clés pour une bonne stratégie d’email marketing :

    • Cherchez des outils spécifiques tels que MailChimp ou Doppler (le mieux connus), tous les deux offrent des versions gratuites avec une quantité de mails et de fonctionnalités limités.
    • L’email marketing es el meilleur moyen pour vous gagner la confiance d’un lecteur, ce qui est indispensable pour animer l’achat des produits et des services.
    • Les résultats d’une campagne d’email marketing ne tardent pas à montrer ses résultats, normalement dans l’espace de trois jours.
    • C’est une des stratégies de marketing digital avec l’un des mieux retours sur l’inversion.
    • Il est possible d’automatiser le procès, c’est comme si le département commercial était à votre service 24 heures sur 24, tous les jours de l’année.
    • N’importe quel software d’email marketing vous permet de segmenter votre base de données dans vos campagnes, cela vous permet personnaliser encore plus l’expérience de vos lecteurs pour offrir à chaque segment ce qui est de leur intérêt. Ils ont aussi un espace pour analyser statistiquement les résultats de vos campagnes, ce qui vous aide à prendre les meilleures décisions et à adapter de façon opportune vos stratégies.
    • Lorsque vous générez de la valeur du point de vue de vos souscripteurs, vous obtenez de la loyauté vers votre marque

    Facebook Ads, créez des réseaux de confiance avec vos clients

    La grande quantité des usagers que ce réseau social peut nous offrir fasse que cet outil soit très effectif pour achever la plupart des audiences, raison pour laquelle Mark Zuckerberg a créé Facebook Ads, la plateforme d’annonces de Facebook. Cet outil vous permet faire un targeting très puissant puisque la segmentation que vous offre est très spécifique. Outils comme Ad Manager et Power Editor rend encore plus facile le travail en équipe. Il n’y a que les ressources divers que la plateforme vous offre pour générer du contenu, parce que Facebook vous offre la possibilité de choisir chaque caractéristique des personnes qui verront vos annonces.

    Types de formats pour Facebook Ads :

    • Collections : Ceci vous permet de montrer plusieurs articles de votre catalogue et de montrer des produits spécifiques, différents pour chaque personne, ce qui relance les achats.
    • Séquence ou carrousel : Ceci montre jusqu’à dix images ou vidéos dans un même annonce, chaque une avec sa propre lien.
    • Présentation : Son atout principal est le mouvement, le son et le texte pour raconter une histoire de façon attirante avec n’importe quelle vitesse de connexion internet.
    • Canvas : Avec cet outil on peut offrir une expérience en plein écran (full screen) optimisée pour mobile. C’est comme les « moments » de Twitter.
    • Génération de clients potentiels : Il est possible de recollecter d’information d’usagers avec un intérêt spécial pour votre business. Il est possible de programmer des vidéos, images ou séquences pour, ensuite, montrer un formulaire pour les clients qui ont interagi avec votre annonce.
    • Promotions : Ce sont des rabais, réductions ou des remises que vous pouvez partager avec vos clients sur Facebook Interaction avec une publication : La plupart des publications peuvent se promotionner afin de collecter plus de Likes, commentaires, visualisations et des partages.
    • Likes : Ils existent aussi les publications qui cherchent à impulser les usagers de la plateforme à liker votre page Facebook en dessinant des annonces spécialisées vers cet objectif.

    Pourquoi l’outbound marketing a-t-elle une mauvaise réputation

    Malgré ses énormes bénéfices, c’est vrai qu’il y a parmi les marketeurs digitaux ceux qui se méfient de l’outbound marketing. Le problème c’est que, plutôt qu’être basée sur des données réels, la discussion qui affronte les stratégies inbound vs. outbound est tout à fait idéologique. L’image suivante montre parfaitement le point de vue d’un groupe d’inbound marketeurs vers l’outbound:

    L’inbound marketeur : « Nouveau marketing » c’est n’importe quel tactique basé dans l’effort d’obtenir l’intérêt des gens au lieu de l’acheter

    L’outbound marketeur : « Vieux marketing » c’est n’importe quel tactique qui pousse les produits ou services le consommateur

    Dans l’image il est possible de noter des implications, des inférences, qui sont trompés, voire nocives pour l’exercice du marketing. L’image insinue que c’est mal d’essayer d’offrir un produit à un client potentiel qui n’en a pas demandé des informations. On ne parle pas que de l’effectivité, mais on fait aussi références à l’éthique.

    Soyons clairs. Il n’y en a RIEN du mal avec la promotion d’un produit à travers de l’outbound marketing si le produit que vous offrez est ce qui vous dites, si et seulement si vous ne faites pas de fausses promesses.

    Aussi, n’oubliez jamais ce qui est réellement important ici : les stratégies marketing doivent être jugées par ses résultats, et les méthodes de l’outbound fonctionnent et très bien si elles sont correctement abordées

    Ne vous approchez pas à une stratégie parce qu’elle est à la mode. Travaillez avec ce qui marche bien pour votre business.

  • Le rôle clé du marketing digital dans l’après crise

    Bien que parler de l’après-crise lorsque la France fait toujours son deuil après l’inattendu impact du Covid-19, pourrait être aperçu par certaines comme insensible, il faut que les entreprises françaises commencent à repenser le monde de demain et, tout aussi comme on l’a fait après d’autres catastrophes, il est nécessaire que l’on utilise toutes nos énergies dans la reconstruction de la France.

    Le meilleur outil que plusieurs d’entre nous avons pour aider les autres c’est de créer des emplois et, pour faire cela, il faut que nos compagnies survivent et qu’elles reprennent le chemin de la croissance. Dans ce but, le marketing digital est clé et les chiffres le montrent : Deloitte a fait public ses données qui montrent que les ventes digitales ont cru 18% dans les premier quatre mois de 2020, comparées avec la même période de 2019

    Si vous aviez encore de doutes sur l’importance du marketing digital en France pour faire face à la crise du coronavirus, voilà que Médiamétrie a mesuré le temps moyen que les gens ont passé devant l’écran pendant le confinement est l’impressionnant résultat est: 3 heures! cette chiffre représente une augmentation de 46% par rapport à avril 2019. C’est difficile à penser que cet habitude va changer radicalement dans le déconfinement.

    Finalement, un étude menée par Bazaarvoice y repris par Comarketing-news a démontré que la tendance de l’e-commerce et les moyens digitales commerciaux reste croissante dans le déconfinement. L’inférence logique est que le confinement a conduit à plusieurs français, que jusqu’à là s’avaient montré réticents à s’approcher aux chaines numériques pour leur achats quotidiennes, au fascinant monde de l’e-commerce et, maintenant qu’ils ont appris ses bénéfices, on peut attendre que désormais ils continuent leur immersion digital pour ses futurs achats.

    Bref, le marketing digital est hyper important dans les stratégies de n’importe quel business, surtout dans le contexte actuel mais, de quoi parle-t-on avec marketing digital?

    The Future of Digital Marketing in 2019 | Five Channels Marketing

    Un champ où la seule constante est le changement

    Avant d’arriver à la définition concrète de ce qui est le marketing digital, voilà ce qu’il n’est pas :

    • Le marketing digital n’est pas gratuit
    • Le marketing digital n’est pas que de la seule présence dans les réseaux sociaux
    • Le marketing digital n’est pas que de la publicité digital

    Explorons plus à profondi chaque’une de ses affirmations

    Le marketing digital n’est pas toujours gratuit

    C’est une histoire qui est malheureusement très commune, celle de l’entrepreneur qui s’approche au marketing digital parce qu’il pense que les coûts seront très réduits, voir nuls. Même si cette affirmation est vraie par rapport aux techniques de marketing traditionnel, voici un spoiler alerte : ce n’est pas toujours le cas!

    Oui, c’est vrai qu’il y a des stratégies web que l’on peut lancer gratuitement, voir ouvrir une compte sur Facebook, Instagram ou Twitter, mais la conception des stratégies effectives est toute une autre histoire: si vous décidez d’embaucher un spécialiste, vous devez certainement payer pour ses services, sachant qu’on obtient ce qu’on paye. Mais si vous décidez de faire votre stratégie par vous-même, il vous faudra investir pas mal de votre temps et de vous outils pour obtenir un ROI décent et n’oubliez pas que time is money. Le concept gratuit n’existe pas vraiment dans le monde de business. 

    Le marketing digital n’est pas que la seule présence dans les réseaux sociaux

    Certes, créer votre compte Facebook est 100% gratuit, mais qui dit réseaux sociaux dit content marketing et ça c’est tout une autre histoire. Par instance, il faut que le contenu pour chaque réseaux sociaux social complètement natif, c’est-à-dire, c’est n’est pas du tout pareil créer contenu qui va être publié sur Facebook qu’Instagram, Twitter ou LinkedIn. Chaque une de ses réseaux possède leur propre identité et si vous pensez devenir viral il vous faudra beaucoup plus que des photos mignons ou des mèmes rigolos. 

    D’abord vous devez créer l’identité de votre marque, après, vous devez faire un plan qui permet de transmettre cette identité à vos clients, il faut aussi vous faire un nom d’autorité parmi les centaines, voire milliers, d’autres sites web qui concurrent avec vous dans le monde d’internet. Tout ceci ne va pas de soi, c’est le produit de beaucoup de travail, du feedback de vos clients, de l’analyse des données historiques de vos publications, etcétéra. Dans d’autres mots, si vous avez un marteau vous n’avez pas automatiquement la maison, pour la construire c’est nécessaire de travailler, et très intensivement.

    Finalement, le travail d’un Community Manager est remplie des faux-pas qui peuvent bouleverser vos intentions si vous ne pensez pas à tous les possibles résultat de votre stratégie web. McDonalds a appris cette leçon à ces dépens, lorsque la marque a créé l’hashtag #McDStories. L’hashtag est rapidement devenu tendance, mais pas de la façon qu’ils avaient en tête :

    Fig. 1. Mon père avait l’habitude de nous emmener à McDonalds comme une récompense lorsque nous étions des enfants. Maintenant il est énormément obèse et souffre de diabète. Leçon appris #McDStories

    Ceci est le meilleur exemple que le marketing digital ne s’agit pas que de faire présence dans les grands réseaux sociaux, la stratégie est clé est c’est ainsi que l’on passe au point suivant.

    Le marketing digital n’est pas que de la publicité digital

    C’est une erreur assez commun, celui de confondre la publicité avec le marketing. La publicité est la maitrise des outils techniques nécessaires pour délivrer le message approprié au public objectif, de son côté le marketing se définie dans son ensemble avec une seule mot : stratégie. De cette façon, la stratégie se situe au cœur du plan commercial d’une entreprise et la publicité est une des moyens pour accomplir les objectifs tracés. Si la stratégie n’existe pas ou si elle n’est pas claire, donc les efforts publicitaires seront complétement inutiles.

    Donc, le premier pas d’un effort de marketing digital est celui de dessiner un plan intelligent dans lequel focaliser les ressources économiques et les efforts humaines pour arriver â un résultat concrète et, arrivés à ce stade, lancer de la publicité intelligent directement rapporté au chemin tracé auparavant par le chargé du marketing. Bref :

    | Le marketing est la stratégie, la publicité est la technique |

    Cela dit, c’est clair que le marketing digital se montre comme un domaine du business très élargie et donc, parfois, on pourrait penser que c’est trop compliqué d’essayer un premier pas. Ne vous inquiétez pas parce que cette sensation-là est très normal mais, lorsque vous plongez plus profondément dans ce monde très changeante, vous deviendrez un passionné du marketing numérique. Le but de ces lignes n’autre que de vous donner l’information de base afin de vous guider, pas à pas, dans le chemin vers le succès commerciale. Donc, quel est le premier pas?

    Marketing estratégico: definición y características

    Le point de départ définie le chemin

    On a fini la section précédant on vous disant que le marketing digital c’est de la stratégie. En conséquence c’est évident que la premier chose que vous allez apprendre avec cet article c’est précisément à définir la stratégie que vous utiliserez. 

    Pourquoi ceci est important, voir essentiel avant de commencer ? Parce que d’abord, lorsque l’on parle du marketing digital on parle de deux types différents de stratégies par excellence: l’inbound marketing et l’outbound marketing. Afin de bien comprendre l’impact que la définition de la stratégie aura dans notre plan marketing voici que la différence entre les deux c’est la façon d’attirer l’attention des clients potentiels

    Outbound marketing

    L’outbound marketing est la stratégie de marketing qui cherche à attirer les gens vers votre magasin, mettant en valeur les caractéristiques de votre produit ou service. C’est la vision du marketing « traditionnel » où le commerçant va chercher les clients là où ils se trouvent. La communication est unidirectionnelle, c’est-à-dire que celui qui transmettre le message ne cherche pas a obtenir du feedback du client, mais le but est plutôt celui d’impacter la quantité la plus grande des personnes, peu importe si elles sont des vrais clients potentiels ou non.

    S’agissant des moyens de communication massives, c’est assez commun que cette stratégie engage un budget plus élevé que celui de l’inbound marketing. En conséquence, chaque euro dépensé dans ses stratégies doit être pensé très concisément et il est nécessaire de mesurer de manière régulière le ROI (return on investment ou retour sur investissement en français) afin de localiser rapidement les moyens que vous offrent les bénéfices les plus notables et d’éliminer ceux qui ne représentent qu’une dépense injustifié de ressources.

    Inbound marketing

    L’inbound marketing est un type de stratégie dont le client se situe au cœur de toute la stratégie commercial, soit qu’on parle de la production des contenus ou de la choix de réseaux. On ne va pas « chasser » le client sans le connaître, c’est que l’on fait réellement c’est construire un rapport de confidence et bidirectionnel avec les clients potentiels. On devient les figures d’autorité auquel les gens s’approchent lorsqu’ils ont à la recherche des réponses â problématiques spécifiques.

    C’est ainsi que ce genre de marketing se dirige vers des audiences très bien définis et le but principal c’est celui de créer du contenu relevant pour nos clients potentiels afin de devenir l’option top of mind dans leurs têtes.

    Les stratégies inbound sont celles que la plupart des gens pensent que sont gratuites mais, comme on l’avait repéré avant dans cet article, ce n’est pas du tout le cas, parce que le travail de générer un rapport significatif avec les clients potentiels c’est de long terme, une attention constante et les erreurs coûtent encore plus cher qu’une campagne outbound mal géré.

    Parce que si l’on fait une mauvaise campagne outbound on ne perd que l’argent investi en celle-ci, mais si l’on fait une réponse minable à nos usagers sur Twitter ou s’ils repèrent du plagiat dans notre contenu, la sanction peut-être la réputation entière de la compagnie à très long terme.

    Bon, vous connaissez maintenant les deux stratégies principales du marketing digital mais, comment puis-je choisir l’une ou l’autre?

    Pin on Online Business Tips

    Créez des objectifs « intelligents » pour votre entreprise (SMART)

    La définition d’objectifs SMART est l’une des tâches qui mettent en échec à pas mal des leaders d’entreprise puisque, parfois, c’est difficile de trouver la façon correcte de les identifier. En réponse, nous essayons de mettre en valeur la méthodologie SMART ou « intelligente » en français afin de vous offrir une guide complète, en attendant que ceci soit suffisant pour que vous puissiez avancer dans votre plan commerciale avec succès

    Les objectifs SMART font référence aux cinq principaux caractéristiques de base que chaque objectif devrait avoir afin que l’on puisse considérer qu’il est objectivement efficace.

    Ces caractéristiques sont les suivantes:

    • Specific (spécifique): c’est quoi le but focalisé de votre stratégie ?
    • Measurable (mesurable): quels indicateurs ou KPIs sont les plus pertinent pour mesurer l’efficacité des actions prises ?
    • Attainable (accessible): est-ce que l’on peut attendre que ces objectifs soient réellement achevés si l’on prend en compte la situation interne et externe de notre entreprise ?
    • Relevant (pertinent): pourquoi cet objectif est intéressant pour vous entrepreneur et pour vos clients ?
    • Timely (temporel): quel est l’horizon temporel dans lequel on espère arriver à la ligne d’arrivée ?

    De cette façon, lorsque vous avez comme objectif “augmenter mes ventes”, vous n’avez pas réellement un objectif mais qu’une seule idée. Pour la transformer dans un objectif il faudra développer votre idée un incluant les détails nécessaires en suivant la méthodologie SMART, c’est-à-dire, quelque chose comme « je veux augmenter mes ventes en 50% d’ici à douze mois ».

    Maintenant on vous invite à faire une petite pause pour réfléchir sur ce que vous avez appris jusqu’à maintenant. C’est arrêt est nécessaire parce que peut-être vous pensez que votre projet est déjà trop avancé pour reprendre vos objectifs.

    Mais si vous avez assez d’expérience vous devrez savoir aussi que la pratique entrepreneuriale dans la réalité est beaucoup plus complexe que ce qui est écrit dans un morceau de papier. Les objectifs doivent être repensés et modifiés de façon constante, comme c’est la réalité même. Donc, voici les devoirs: réfléchissez vos objectifs si vous les avez, crée-les si vous ne les avez pas encore et on se retrouve dans le prochain article.